«

»

Oct 13

Dr Martial Benhamou Le micro-courant anti-âge

Dr Martial Benhamou : Le micro-courant anti-âge (MCaa) est éprouvée pour réactiver les mécanismes de régénération cellulaire de la peau et de combattre le vieillissement du visage.

Technique

Découvert par deux Co-lauréats du prix Nobel de médecine 1991, le MC est pratiqué dès les années 1995 afin traiter les fractures osseuses, la cicatrisation, les douleurs… Depuis 2006, il est aussi utilisé en médecine esthétique du visage. Le MCaa d’intensité très faible, peut accroître la croissance et l’activité cellulaires cutanées (synthèse des protéines de structure).

 

Micro-courants anti-âge

Le MCaa est présenté dans la revitalisation esthétique du visage (éclat, densité, ovale). Il peut être usé seul, ou en harmonie  avec des LEDs médicales. Il peut aussi être utilisé avant ou en après des injections de comblement.

Dans ce cas, il termine les résultats esthétiques et consent à réduire les effets secondaires comme les gonflements ou rougeurs.

La méthode

Des patches adhésifs sont apposés symétriquement sur le visage. Deux mini-générateurs dispersent délicatement un programme spécifique pendant 30 minutes. Selon l’âge des patient(e)s, 10 à 20 séances peuvent être établies, suivies d’une séance par mois ou tous les 2 mois en entretien.

 

A partir de 6 séances, le traitement esthétique par le MCaa offre des résultats endurants. Il est compétent pour dynamiser et rajeunir l’ensemble du visage.

Pour le pourtour des yeux, il redessine le contour des paupières effaçant ainsi les poches.

Pour le cou : sous l’effet du MCaa, la peau ridée et affaiblie, défaillant sur les tissus de soutien, se redessine graduellement.

Le MCaa compose également un moyen attirant contre l’œdème du visage après des injections (acide hyaluronique ou toxine botulique).

Inconvénients et avantages

Avec une visibilité de cette technique sur plus  de 5 ans, celle est sûre (le mini-générateur est marqué CE médical) et non douloureuse. Il n’y a pas d’éviction sociale après son utilisation. Les effets indésirables (rougeurs, irritation) sont rarissimes et se dissolvent vite d’eux mêmes.
En cas de lésions cutanées locales, il faut les traiter avant l’utilisation du MCaa.
Le Pacemaker cardiaque est une contre-indication absolue. Dr Martial Benhamou